dropper

dropper

2. droper [ drɔpe ] v. tr. <conjug. : 1> VAR. dropper
• av. 1918; angl. to drop « lâcher, abandonner »
Anglic.
1 ♦ ⇒ larguer (2o ), parachuter (1o).
2Fam. Abandonner, délaisser (qqn); négliger (une relation) (cf. Laisser choir, tomber). Je suis contente « que vous ne me “dropiez” pas tout à fait » (Proust).
3(1972) Fig. Abandonner (ses études, son métier) par rejet des valeurs sociales et culturelles de la société.

droper ou dropper verbe intransitif (de adroper, argot de soldats, peut-être d'origine arabe) Populaire. Courir, s'enfuir rapidement. ● droper ou dropper verbe transitif (anglais to drop, laisser tomber) Populaire Laisser tomber quelqu'un. ● droper ou dropper (expressions) verbe transitif (anglais to drop, laisser tomber) Populaire Droper ses études, son activité, abandonner ses études, cesser toute activité professionnelle pour vivre en marginal.

⇒DROPER1, DROPPER, verbe trans.
A.— SP. (golf). Dropper une balle. Faire tomber la balle par-dessus son épaule lorsqu'on la juge injouable. La propriétaire du chien (...) reprit la balle et la laissa tomber dans le rough. Bien que les spectateurs présents aient estimé qu'elle aurait dû être droppée dans un endroit plus favorable (Tennis et Golf, 16 nov. 1934, p. 29 ds GRUBB, Fr. sp. neol., 1937, p. 35).
B.— Fam., rare. Abandonner, laisser choir (quelqu'un). Synon. fam. laisser tomber. Vous ne viendrez plus voir Gilberte? Je suis contente d'être exceptée et que vous ne me « dropiez » pas tout à fait (PROUST, Filles en fleurs, 1918, p. 640).
Prononc. et Orth. :[], (je) drope []. Avec 1 seul p ds Lar. Lang. fr. Les 2 graph. ds ROB. Suppl. 1970. Étymol. et Hist. A. 1918 « abandonner, laisser choir (quelqu'un) » (PROUST, loc. cit.). B. 1934 sp. (GRUBB, loc. cit.). Adaptation (avec dés. -er) du verbe angl. [to] drop « tomber (goutte à goutte); laisser tomber, laisser choir, négliger (quelqu'un) » ce dernier sens dep. 1605 (NED). Bbg. CHAUTARD (É.). La Vie étrange de l'arg. Paris, 1931, p. 275.

2. droper ou dropper [dʀɔpe] v. tr.
ÉTYM. 1918, au sens II (→ cit.); de l'angl. to drop « laisser tomber ».
Anglicisme.
———
I
1 Larguer (A., 2.), parachuter (1.). || « Le capitaine refusa d'aller plus loin pour nous dropper dans la baie de Tanger » (A. Bombard, Naufragé volontaire, p. 114).
2 (1934, in Petiot). Spécialt. Au golf, Laisser tomber (la balle déplacée derrière soi) par-dessus son épaule.
———
II
1 Fam. Abandonner, délaisser (qqn); négliger (une relation). Laisser choir, tomber.
0 Alors, me disait-elle, c'est fini ? Vous ne viendrez plus jamais voir Gilberte ? Je suis contente d'être exceptée et que vous ne me « dropiez » pas tout à fait(1).
Proust, À l'ombre des jeunes filles en fleurs, Pl., t. I, p. 640.
(1) C'est Odette Swann, ancienne demi-mondaine férue d'anglicismes, qui parle.
2 (1972). Fig. Abandonner (ses études, son métier) par rejet des valeurs sociales et culturelles, et vivre en marge des cadres existants de la société.P. p. substantivé. (1973, in Höfler). || Un dropé, une dropée. Drop-out; hippie, marginal. || « “Les dropés”, plus constructifs que les marginaux de base, montrent bien qu'il y a recherche d'un autre travail, et non pas simple lassitude de la dureté urbaine » (le Nouvel Obs., 30 avr. 1973).
DÉR. Droppage.
HOM. 1. Droper.

Encyclopédie Universelle. 2012.

См. также в других словарях:

  • dropper — drop per, n. 1. One who, or that which, drops. Specif.: (Fishing) A fly that drops from the leader above the bob or end fly. [1913 Webster] 2. A dropping tube, usually of glass or plastic with a narrow opening at the tip and a rubber bulb at the… …   The Collaborative International Dictionary of English

  • Dropper —   [dt. »Tropfer«] der, kleines Programm, das einen Computervirus »heraustropfen lässt«, d. h. aussetzt, wenn es gestartet wird. * * * Drọp|per, der; s, (Tennis, Tischtennis): Dropshot …   Universal-Lexikon

  • dropper — 1700, distiller, agent noun from DROP (Cf. drop) (v.). Meaning small tube from which liquid may be made to fall in drops is from 1889 …   Etymology dictionary

  • dropper — [dräp′ər] n. 1. a person or thing that drops ☆ 2. a small glass or plastic tube usually capped by a hollow rubber bulb at one end, used to measure out a liquid in drops …   English World dictionary

  • Dropper — Ein Dropper oder Viren Dropper ist eine eigenständig ausführbare Programm Datei, die der meist erstmaligen Freisetzung eines Computervirus dient. Computerviren sind keine eigenständigen lauffähigen Programme, sondern befallen nur parasitär… …   Deutsch Wikipedia

  • Dropper — This article is about the computer program. For the piece of glassware used to transfer fluids, see Pasteur pipette. For the slang for hired killer, see hitman. A dropper is a program (malware component) that has been designed to install some… …   Wikipedia

  • Dropper — Injecteur (informatique) Un injecteur (ou dropper, en anglais), aussi appelé programme seringue ou virus compte gouttes est un programme informatique créé pour installer un logiciel malveillant sur un système cible. Il s agit d une forme… …   Wikipédia en Français

  • dropper — UK [ˈdrɒpə(r)] / US [ˈdrɑpər] noun [countable] Word forms dropper : singular dropper plural droppers a small glass tube with a rubber piece at one end that you squeeze to let out single drops of liquid …   English dictionary

  • dropper — noun Date: circa 1700 1. one that drops 2. a short glass tube fitted with a rubber bulb and used to measure liquids by drops called also eyedropper, medicine dropper • dropperful noun …   New Collegiate Dictionary

  • dropper — /drop euhr/, n. 1. a person or thing that drops. 2. a glass tube with a hollow rubber bulb at one end and a small opening at the other, for drawing in a liquid and expelling it in drops; medicine dropper. 3. a short haired dog that is a cross… …   Universalium


Поделиться ссылкой на выделенное

Прямая ссылка:
Нажмите правой клавишей мыши и выберите «Копировать ссылку»